Diplôme d'Ingénieur de l'Ecole Supérieure d'Électricité

Niveau scolaire
Bac + 5
Secteur d'activité
Electricité, électronique
Durée
3 ans
Combien
3 écoles

Un ingénieur de l’Ecole supérieur d’électricité ou ingénieur Supélec est un ingénieur généraliste s’exprimant plus particulièrement dans les domaines des sciences de l’information, de l’énergie et des systèmes. Obtenir ce diplôme c’est donc être en mesure de concevoir, d’analyser et de gérer, dans une approche holistique, des systèmes complexes. L’étudiant qui souhaite s’investir dans cette formation sera amené à choisir une spécialisation en 3ème et dernière année.




Il existe trois campus Centrale Supélec qui dispense cette formation : le Campus de Rennes (35), le campus Paris-Gif-sur Yvette (75 et 91) et le campus de Metz (57).

Accès à la formation Diplôme d'Ingénieur de l'Ecole Supérieure d'Électricité

Cette formation en trois ans permet une admission en première et deuxième année.

L’admission en première année se fait par concours sur épreuves. Il est possible d’être admis par concours sur titres pour les titulaires titulaires d’une L2, L3 ou DUT. 

L’admission en deuxième année est envisageable par concours sur titres.

Programme et coefficients

Le programme se décline sur 3 années.

 

Première année :

La première année comporte un tronc commun pour permettre aux élèves d’acquérir le savoir nécessaire en sciences, techniques mais également sur le monde de l’entreprise. Ainsi on trouve :

- Les sciences de la matière et de la vie

- Les mathématiques

- l’informatique

- Signal et communication

-  les Systèmes et Automatique

- Electronique

-  Ingénierie électrique

- L’Ingénieur et l’Entreprise

 

Des cours optionnels en première année sont proposés entre Sciences de la matière et de la vie, 

Mathématiques, Sciences de l’information et de l’énergie, L’Ingénieur et l’Entreprise, Communication et développement personnel.

 

Deuxième année :

La deuxième année comporte également un tronc commun :

 

- Mathématiques

- Signal et Communication

- Systèmes et Automatique

- Electronique

- Ingénierie électrique

- Ingénieur et l’Entreprise

 

Pour les cours optionnels de cette deuxième année, on trouve : Sciences de la matière et de la vie, Mathématiques, Sciences de l’information et de l’énergie, L’Ingénieur et l’Entreprise.

 

Troisième année :

Pour la troisième année, les élèves se spécialisent entre Informatique (Informatique, systèmes d’information et réseaux), Communication et électronique (Électronique, télécoms et réseaux, modélisation), Énergie (Électricité, électrotechnique, énergétique) et Automatique et traitement de signal (Automatique, mathématiques, modélisation)

 

Ainsi le programme de la troisième année comporte : 

 

I. MAJEURES, par domaine

  • Automatique
  • Energie
  • Informatique
  • Télécommunications
  • Traitement du signal et électronique

II. MINEURES, par domaine

  • Automatique
  • Energie
  • Informatique
  • Télécommunications
  • Traitement du signal et électronique
  • Métiers


III.  Etudes Et Projets

 

IV. Séminaire

V. Langues

 

VI. Travail De Fin D'études

Pour la première année, la moyenne des examens des modules de tronc commun doit être supérieure ou égale à 10. L’année suivante la moyenne des notes obtenues doit être supérieure ou égale à 12. Les stages doivent également être validés. En dernière année, les différentes activités doivent être validées, à l’écrit comme à l’oral, par un niveau dit de « F ». Les niveaux existants vont de A à F. 

 

Débouchés

Les ingénieurs Supélec pourront s’exprimer dans les secteurs activité suivants : Services informatiques (ESN), les éditeurs de logiciels, les télécommunications (services), la défense du territoire, la construction automobile, aéronautique, le matériel de transport… Ils pourront travailler dans la recherche et le développement ou comme ingénieur d'études, dans les services liés à l'ingénierie, aux études et conseils techniques.

Quelle formation après ?

Une double compétence est très appréciée aujourd’hui dans un profil d’Ingénieur. Aussi après l’obtention du diplôme, le titulaire peut en fonction de projet professionnel acquérir des compétences via un Mastère spécialisé, un Master of science, un Master ou encore un MBA.

Celles et ceux souhaitant s’orienter vers une expertise, choisiront la thèse et la voie du doctorat.

3 écoles qui forment au Diplôme d'Ingénieur de l'Ecole Supérieure d'Électricité

Département
Nom de l'établissementDépartementCode postal
SUPELEC Campus Metz0 Moselle 57070
SUPELEC Campus Rennes0 Ille-et-Vilaine 35576
SUPELEC0 Essonne 91192

Les villes où tu peux être diplômé du Diplôme d'Ingénieur de l'Ecole Supérieure d'Électricité

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme Diplôme d'Ingénieur de l'Ecole Supérieure d'Électricité ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


Bonjour, Je suis actuellement un peu perdu dans...

Bonjour,

Je suis actuellement un peu perdu dans mon orientation et je ne sais pas trop quelle décision prendre pour mon avenir.

Je vous explique mon parcours :
Après un BAC S, ne sachant que faire comme études, mes profs m'ont conseillé une prépa intégrée généraliste. J'ai opté pour cette solution et j'ai intégré la Prépa des INP (CPP) à Bordeaux. Ces 2 années d'études m'ont permis de trouver le domaine dans lequel je souhaitais travailler, à savoir la Mécanique.
Par la suite je suis rentré à l'Ecole Nationale Supérieure d'Electricité et Mécanique. Je n'ai jamais eu pour rêve de devenir ingénieur, mais après une prépa on est un peu obligé de rentrer dans une école d'ingénieur.
La 1e année a été difficile en terme de travail et je me suis rendu compte que j'éprouvais beaucoup plus de difficultés que la plupart des autres élèves. Malgré mon travail, je n'ai pas réussi à accéder à la filière que je voulais en 2e année, à cause de mon classement dans la promotion. N'ayant pas obtenu la filière Mécanique, je me retrouve dans la filière Ingénierie des Systèmes Automatisés.

Les cours de cette filière ne m'intéressent pas du tout et je n'ai plus du tout de cours en rapport avec la mécanique. Je n'ai quasiment plus aucune motivation à aller en cours, d'autant plus que je n'ai plus d'objectif ; je ne me vois pas devenir ingénieur automaticien.


Je me demande alors ce que je pourrais faire. Voici les solutions que j'ai trouvé ou que l'on m'a proposé :

- Quitter l'école et intégrer une licence pro (Techniques Avancées en Conception) en alternance qui me plait énormément. Les conseillers d'orientations que j'ai été voir me disent que ça serait du gâchis de quitter une école d'ingénieur pour ça.
- Finir l'école et partir vers un Master en mécanique ensuite. Cette idée ne me tente pas trop parce que je ne vois pas faire des études pendant encore 4 ans et que je pense vraiment avoir des difficultés à valider l'école étant donné mon intérêt pour les enseignements.
- Demander à intégrer en 2e année une autre école d'ingénieur spécialisée en mécanique. Cela serait idéal malheureusement je ne pense pas qu'une autre école m'accepte alors que j'ai échoué dans celle où je suis actuellement.

Je ne sais vraiment pas quoi faire. Si je m'écoutais je choisirais la 1e option car c'est celle qui m'attire le plus si on regarde le contenu de la formation, mais je ne pourrai accéder qu'au statut de Technicien supérieur, du moins au début. Cependant je ne vise pas un diplôme ou un salaire, je souhaite avant tout avoir un métier qui m'intéresse.

Quels conseils pourriez-vous me donner pour ma poursuite d'étude ? J'aimerais pouvoir prendre une décision rapidement afin d'avoir de nouveau un objectif qui me motiverai car actuellement j'ai l'impression de me perdre mon temps vu que j'ai plus de projet professionnel.

Je vous remercie d'avance pour votre aide et vos réponses.

Cordialement,

Nicolas.


Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui