Diplôme d'Ingénieur de l'École Nationale Supérieure de Mécanique et d'Aérotechnique de Poitiers

Niveau scolaire
Bac + 5
Secteur d'activité
Spécialités pluritechnologiques...
Durée
3 ans
Combien
1 école

Ce Diplôme d'Ingénieur de l'Ecole Nationale Supérieure de Mécanique et d'Aérotechnique de Poitiers permet de concilier des compétences centrées sur la mécanique et l’énergétique avec une formation théorique et technologique. Elle vise aussi à orienter le candidat vers des secteurs majeurs tels l’aéronautique et l’espace, les transports terrestres, les industries de l’énergie, l’aidant ainsi à construire son projet personnel avec autonomie, audace et créativité. 









Accès à la formation Diplôme d'Ingénieur de l'École Nationale Supérieure de Mécanique et d'Aérotechnique de Poitiers

Pour accéder à cette formation, l’admission au cycle d’ingénieur s’effectue sur dossier, concours communs polytechniques, concours national DEUG Sciences et concours ATS (Adaptation Technicien Supérieur) et sur titre (titulaire par exemple d’une licence mécanique, mathématiques appliquées, physique, EEA).

Programme et coefficients

Première année : 

  • Semestre 1 :

Langages et Sciences de Base

Sciences des Métiers

Outils de l’Ingénieur

Formation Humaine et Langues

  • Semestre 2 :

Langages et Sciences de Base

Sciences des Métiers

Outils de l’Ingénieur

Formation Humaine et Langues

 

Deuxième année :

  • Semestre 3 :

Langages et Sciences de Base

Sciences des Métiers

Outils de l’Ingénieur

Formation Humaine et Langues

  • Semestre 4 :

Langages et Sciences de Base

Sciences des Métiers

Outils de l’Ingénieur

Formation Humaine et Langues

 

Troisième année :

  • Semestre 5 :

Langages et Sciences de Base

Sciences des Métiers

Outils de l’Ingénieur

Formation Humaine et Langues

Options (Aérodynamique ; Energétique ; Thermique ; Structures ; Matériaux avancés ; Informatique et Avionique)

  • Semestre 6 :

Stage ingénieur

Projet de fin d’études

 

Pour réussir à décrocher son diplôme, l’élève-ingénieur doit, lors de son cycle, valider les matières requises et réaliser aussi les stages nécessaires à l’obtention de son précieux sésame. 

Débouchés

Après son cycle d’Ingénieur, le diplômé peut s’insérer dans de nombreux domaines : aéronautique, espace (60%), mais aussi mécanique, transports terrestres, énergie et informatique industrielle. En début de carrière nombre d’entre eux évoluent au sein de bureaux d’études, de recherche et développement. Certains travaillent toutefois dans le domaine technico-commercial.

Métiers accessibles


Quelle formation après ?

L’intéressé peut poursuivre ses études supérieures en optant pour un Master en sciences aéronautiques et énergétiques, par exemple, où il pourra développer ses connaissances en énergétique pour la propulsion et en matériaux pour les hautes températures. Il peut aussi, à terme, choisir une formation doctorante en Sciences et Ingénierie en Matériaux. 

École qui te forme au Diplôme d'Ingénieur de l'École Nationale Supérieure de Mécanique et d'Aérotechnique de Poitiers

Département
Nom de l'établissementDépartementCode postal
ISAE école nationale supérieure de mécanique et d'aérotechnique0 Vienne 86961

Les villes où tu peux être diplômé du Diplôme d'Ingénieur de l'École Nationale Supérieure de Mécanique et d'Aérotechnique de Poitiers

Questions / Réponses

Tu veux en savoir plus sur le diplôme Diplôme d'Ingénieur de l'École Nationale Supérieure de Mécanique et d'Aérotechnique de Poitiers ? Tu es au bon endroit. Grâce à ce questions-réponses, découvre tout ce qu'il faut savoir sur ce diplôme. Et s'il te reste une question, n'hésite pas à la poser. Les membres de digiSchool orientation se feront un plaisir de t'aider.

Pose ta question


Bonjour, Je suppose que d'habitude vous ...

Bonjour,

Je suppose que d'habitude vous conseiller des personnes plus jeunes que moi, mais voilà, je me sens actuellement encore plus désorientée qu'au lycée.

J'ai un parcours assez inhabituel, puisque j'ai passé les 7 premières années de ma scolarité en Allemagne, suivant la scolarité allemande en allemand évidemment, puis j'ai fait une année d'études en anglais (répétition de la septième année), puis deux ans et demi en coréen pour finir le niveau collège dans un collège artistique (piano) en Corée (9 années de scolarité validées jusqu'ici).

Je suis arrivée en France en fin de seconde et j'ai fini le lycée français en deux ans et quelques mois avec un Bac S. J'ai ensuite fait deux années de classes préparatoires aux grandes écoles d'ingénieur puis 3 années dans l'École Nationale Supérieure de Mécanique et d'Aérotechnique de Poitiers pour obtenir un diplôme d'ingénieur en mécanique.

Je suis ensuite répartie en Corée pour travailler pendant 6 mois en tant que traductrice de coréen vers le français. A mon retour j'ai tenté en vain de trouver en emploi d'ingénieur. J'ai ensuite enchaîné des petits boulots (pion, animatrice colo, soutien scolaire) tout en suivant des cours de coréen à l'université (INALCO, troisième année d'études) et en tentant de préparer plusieurs concours d'enseignement en candidat libre (CAPES Allemand-sans succés, CAPLP Mathématiques Sciences-deux fois admissible, CAPES de Mathématiques-deux fois admissible, CRPE-abandonné).

Mon but actuel est de trouver un emploi stable avec le moins d'investissement financier possible (formation courte ou rémunérée, impliquant mes acquis linguistiques (anglais, français, allemand, coréen) et/ou scientifiques (mathématiques, physique, mécanique, informatique)).

J'aime être créative, travailler avec des enfants. J'ai des talents dans le domaine artistique (chant, piano, théâtre, couture, broderie, tricot). J'ai une plutôt bonne condition physique faisant beaucoup de vélo et de randonnée. Un emploi en plein air me plairait beaucoup, voire impliquant les voyages, éventuellement en mer, car j'aime beaucoup l'aventure. Malgré mon parcours plutôt intellectuel, je ne crains pas l'effort physique, j'ai même besoin d'un minimum de dépense. Je ne crains pas non plus les activités répétitives ou très simples, en dépit de ce que mon niveau d'étude pourrait inciter à penser. Je me vois bien travailler en contact avec la nature, la pêche ou l'agriculture m'attirent.

Actuellement je retente le Capes de Mathématiques et le CAPLP de Mathématiques Sciences, mais j'appréhende les changements liés à la réforme, et j'ai des forts doutes sur mon niveau. J'ai également un certain ras le bol des activités intellectuelles.

Je pense souvent me lancer dans la couture, mais le manque de débouchés m'en décourage.

Je pense également ne pas chercher de carrière et continuer avec les petits boulots en attendant d'être mère au foyer.

Mon idéal serait de travailler dans l'humanitaire ou dans l'environnement. La psychologie d'enfants m'intéresse également.

J'apprends et je m'adapte très vite, ce que j'ai constaté grâce à mon parcours chaotique. Je dois avoir un QI d'environs 130/135, donc aucun problème à ce niveau-là. Je suis très autonome, j'aime beaucoup travailler de façon indépendante. J'aime le travail d'équipe, mais à doses réduites. J'ai des difficultés dans la communication, le relationnel, la négociation, l'organisation, l'autorité, la diplomatie, la gestion, le management, le leadership. Et surtout je suis quelqu'un de très instable, donc il ne faut que ce point soit essentiel dans mon métier.

Avec tous ces renseignement j'aimerais avoir un conseil extérieur pour avoir des idées auxquelles je n'aurai pas pensé et surtout pour faire un tri dans mes idées afin de me fixer un but réaliste et réalisable.

Merci d'avance à celui ou celle qui aura eu le courage de lire tout ce texte et surtout qui aura réfléchi pour m'apporter ne serait-ce qu'un début de solution, voire quelque chose de très concret.

Jessica




Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui