Accès au concours Concours Maître assistant des écoles d'architecture

Pour passer le concours externe de Maître assistant des écoles d'architecture, il faut être titulaire d’un doctorat d’État, d’un doctorat de troisième cycle, d’un doctorat réglementé par l’arrêté du 5 juillet 1984 relatif aux études doctorales ou de diplômes admis en équivalence, soit : 
-  diplôme d’architecte DPLG ; 

-  diplôme d’architecte de l’École spéciale d’architecture (ESA) ; 

-  diplôme d’architecte de l’École nationale des arts et industries de Strasbourg (ENSAIS) ; 

-  diplômes, certificats et autres titres du domaine de l’architecture délivrés par les États membres 
de la communauté économique européenne ; 

-  diplôme de paysagiste DPLG ; 

-  diplôme de l’École nationale supérieure des arts décoratifs (ENSAD) ; 

-  diplôme de l’École nationale supérieure des beaux-arts (ENSBA Paris) ; 

-  diplôme d’ingénieur délivré par une école habilitée par la commission des titres. 


Inscription Concours Maître assistant des écoles d'architecture

Pour s’inscrire au concours externe de Maître assistant des écoles d'architecture, il vous sera demandé un extrait de casier judiciaire, la photocopie de votre diplôme le plus élevé, de la photocopie de votre pièce d’identité.

Epreuves Concours Maître assistant des écoles d'architecture

Les épreuves du concours externe sont en deux temps. Vous avez tout d’abord les épreuves d'admissibilité qui consiste en l’examen par un jury des dossiers des candidats autorisés à prendre part au concours.

Cet examen porte principalement sur ses expériences, travaux, ouvrages ou publications, en fonction du poste à pourvoir. A cet effet, chaque candidat fournit au moment de son inscription, en plus des pièces demandées à l’article 1er de l’arrêté relatif aux modalités d’organisation des concours de recrutement des professeurs et maîtres-assistants des écoles d’architecture, un dossier comprenant les documents suivants : 

1. Un curriculum vitae détaillé ; 
2. Dans la limite de cinq documents, un exemplaire de ses travaux, ouvrages, articles ou réalisations et la liste des références de ses publications ; 
3. Une note de cinq pages dactylographiées développant les réflexions et les orientations du candidat sur l’enseignement de sa discipline ; 
4. Une note de cinq pages dactylographiées détaillant les intentions et les propositions du candidat au regard des caractéristiques du poste pour lequel il concourt. 
(Coefficient 1)

Puis une épreuve d’admission pour ceux qui auront obtenu une note suffisante aux épreuves d’admissibilité. Celle-ci consiste en un entretien avec le jury, au cours duquel chaque candidat doit commenter sa note d'intention et ses propositions au regard des caractéristiques du poste pour lequel il concourt.
Cet entretien doit permettre au jury d'apprécier la capacité du candidat à occuper ce poste et à remplir les différentes missions dévolues aux maîtres-assistants des écoles nationales supérieures d'architecture. 
(Coefficient 1 - Épreuve de 40 mn par profil)


Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui