Stéphane, auditeur externe

Auditeur externe en cabinet


 

Après un BAC ES, Stéphane a fait une école de commerce. Il travaille aujourd’hui depuis cinq ans en tant qu’auditeur externe à Paris. Il vous explique son parcours scolaire et professionnel.

Découvrez le métier d'auditeur externe

Le parcours scolaire de Stéphane 

" Au lycée, j’ai obtenu un bac ES, et j’ai ensuite poursuivi mes études en classe préparatoire HEC voie économique pendant un an, avant de me réorienter en Licence d’économie et de gestion. Après mon bac+2, j’ai intégré une école de commerce pour me spécialiser en marketing. La 1ère année était plutôt généraliste, avec des cours aussi bien en marketing, comptabilité, ressources humaines ou finance. J’ai ensuite opté pour les métiers de la finance. C’est ainsi que pour les 2ème et 3ème années, j’ai construit mon « parcours à la carte » en choisissant majoritairement des cours de finance d’entreprise et de finance de marché. "

Du contrôle de gestion à l’audit financier

" Lors de ma 2ème année, j’ai effectué mes premiers pas en finance d’entreprise lors d’un contrat d’apprentissage en contrôle de gestion. Lors de cette expérience, mes collègues et mes chefs m’ont vivement conseillé de faire mes armes en cabinet d’audit en sortie d’école pour avoir une connaissance approfondie de l’entreprise et de ses mécanismes comptables. J’ai suivi ce conseil et au cours de ma dernière année d’école de commerce, vers novembre j’ai postulé à différents cabinets. A la fin du mois de janvier, j’avais décroché un CDI pour une prise de poste en septembre, le temps pour moi de finir mes études, mon mémoire et d’inclure quelques vacances.

“ il s’agit d’un métier de contacts et de relations humaines „

Les tâches du métiers d’auditeur externe

" Le métier d’auditeur financier (ou auditeur externe) est évolutif, car les responsabilités changent constamment au fur et à mesure des passages de grades, normalement chaque année. Ce métier permet de voir tous les services d’une entreprise d’un point de vue comptable et financier, et de donner une assurance que les états financiers reflètent bien la réalité économique après avoir réalisé des travaux de vérification et de tests. Enfin, il s’agit d’un métier de contacts et de relations humaines : on change en effet d’équipe à chaque nouvelle mission, et ce travail implique d’être toujours en contact avec de nouvelles personnes chez nos clients (service et niveau hiérarchique différents) ce qui implique une forte capacité d’adaptation. "

L'évolution de Stéphane

" Après 4 ans en audit et j’ai atteint le grade de senior. J’ai donc un rôle de chef de mission, à savoir planification de la mission, encadrement des équipes (entre 3 à 5 personnes en général, voire plus sur des grandes missions), réalisation des travaux d’audit et rédaction d’un document synthétisant les travaux et les recommandations à destination de son manager et du client. Outre les capacités techniques que l’on continue de développer tout au long de notre travail ou lors des formations internes prévues à cet effet, il y a la dimension des relations humaines à prendre en compte car l’audit financier reste un métier avec beaucoup d’interactions avec les gens. "

Acceptez-vous de recevoir des notifications d'orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui