Qu’est ce que les crédits ECTS ? A quoi servent-ils ?

  • Publié le 03 décembre 2020
  • Mis à jour le 03 décembre 2020
  • Marie-Lou Cauzit
L’espace européen de l’enseignement supérieur, mis en place dans le cadre du processus de Bologne, permet aux étudiants des pays partenaires de suivre pendant quelques mois des cours ou de faire un stage dans des universités étrangères, et que ces mois passés soient reconnus dans la validation de leur diplôme. Cette validation est possible grâce aux crédits ECTS. On t’explique tout dans cet article.
credits ECTS
Crédits ECTS : qu’est ce que c’est ? comment ça marche ?

Crédits ECTS, système LMD, processus de Bologne, programme ERASMUS + … tu as surement dû voir ces appellations lors de tes recherches sur le fonctionnement de l’enseignement supérieur.

Un espace européen de l’enseignement supérieur

Une coopération intergouvernementale a été lancée par 29 pays de l’Union Européenne et des pays partenaires pour former un espace européen de l’enseignement supérieur. Son but ? Développer la mobilité étudiante, l’attractivité des universités européennes et la reconnaissance des études suivies à l’étranger. Cette coopération rassemblant 48 pays s’est formalisée en 1999 avec la signature de la déclaration du processus de Bologne.

C’est à cette occasion qu’a été mis en place le système de crédits ECTS (European Credits Transfer System, ou système européen de transfert et d’accumulation de crédits). Ils permettent en effet de valider des temps de formation réalisés dans les établissements supérieurs. C’est notamment le cas dans le cadre du programme ERASMUS +, quand tu pars étudier un semestre ou une année à l’étranger.

A voir aussi :Calcule ta bourse ERASMUS +

Dans le cadre de l’harmonisation des cursus d’enseignement supérieur européens, on parle du système LMD, pour :

Niveau de diplômeNombre de semestres à validerCrédits ECTSNiveau post-bac
Licence6180bac+3
Master6 + 4300bac+5
Doctorat10 + 6420bac+8

Comment calculer les crédits ECTS ?

Pour donner une valeur similaire et une reconnaissance aux formations suivies dans les établissements supérieurs, les diplômes sont délivrés à la condition de cumuler un certain nombre d’ECTS. 

Cette équivalence de crédits correspond donc à un niveau de diplôme, un niveau de connaissances ou un temps de formation réalisé. Ce n’est qu’à la fin de chaque semestre et à condition de valider tes examens, que tu obtiens tes ECTS (30 par semestre d’études). Attention en revanche, ces crédits n’ont rien à voir avec tes notes obtenues. Ils se cumulent selon un barème.

  • 1 ECTS = 25 à 30 heures de travail
  • 30 ECTS représentent 1 semestre (1/2 année scolaire)
  • 60 ECTS pour une année universitaire complète

Combien de crédits ECTS selon les diplômes et le niveau d’études ?

  • BTS : 120 crédits ECTS 
  • CPGE : 120 ECTS 
  • BUT (ex DUT) en 3 ans : 180 crédits ECTS 
  • Licence / Licence professionnelle / Bachelor reconnus au niveau européen : 180 crédits ECTS 
  • Master : 300 crédits ECTS
  • Programme Grandes Ecoles : 300 crédits ECTS 
  • Titre d’ingénieur : 300 crédits ECTS
  • Mastère spécialisé labellisé par la Conférence des Grandes Écoles : 75 ECTS par année de formation
  • Doctorat : 420 crédits ECTS 

Les crédits validés sont définitivement acquis. Si tu décides par exemple d’interrompre ta formation en cours de cursus, tu conserves quand même tes crédits cumulés.

Cas concret : tu souhaites te réorienter après une première année de CPGE. Si tu as réussi tes examens de 1re année, tu auras validé 60 ECTS. Par équivalence, ces 60 crédits te permettront d’intégrer directement une L2 à l’université, un BUT ou un bachelor par exemple.

A lire aussi :Quelles différences entre une licence et un bachelor ?

Une reconnaissance académique en mobilité internationale

C’est aussi avec ce système de cumuls de crédits que tu peux valider ton diplôme dans une université française, en ayant fait un semestre ou une année d’étude en Erasmus +. En effet, l’université étrangère partenaire utilise le même système de reconnaissance de crédits, si tu valides bien tes examens lors de ton séjour à l’étranger.

Si tu souhaites partir en échange universitaire, dans le cadre d’un programme interne à ton établissement ou par le biais d’ERASMUS +, vérifie bien qu’un partenariat existe entre les établissements. Savais-tu aussi qu’ERASMUS proposait des mobilités hybrides ? On t’en dit plus ici.

International :Zoom sur les séjours linguistiques
Sur le même sujet
séjour linguistique au Canada 02/12/2020 à 16:53

Réouverture des frontières : année de césure, études ou séjour linguistique au Canada

Enfin une bonne nouvelle en 2020 ! Une fois n’est pas coutume, le gouvernement canadien a rouvert ses frontières depuis le 20 octobre aux étrangers venant étudier au Canada. Malgré les nouvelles restrictions mises en place par le gouvernement français, la possibilité de partir étudier au Canada n’est aucunement remise en cause. La seule condition imposée par les autorités canadiennes est d’obtenir un permis d’études. Explications.

séjours linguistiques avec CEI 31/08/2020 à 11:47

Les séjours linguistiques : des voyages avec un vrai plus

Tu aimerais vraiment progresser dans une langue étrangère, mais malgré tes efforts pour apprendre, tu n’arrives pas à passer ce cap. Tu te dis qu’un séjour linguistique serait la solution, mais tu n’arrives pas à te motiver pour passer une partie de tes vacances avec des cours de langue et des activités. Sais-tu qu’il existe de nombreuses formules de séjours, dont certaines peuvent vraiment faire la différence pour toi ? On t’explique tout ici.

cours d'anglais en ligne avec LSI 14/10/2020 à 16:47

Suivre des cours d’anglais en ligne pour remplacer les séjours linguistiques

En raison de la pandémie de Covid19, il est quasiment impossible de faire des séjours linguistiques actuellement. Pourtant, tu peux toujours te perfectionner en anglais grâce aux cours en ligne. Contrairement aux idées reçues, ceux-ci peuvent être très immersifs et te permettre d’améliorer de façon significative ton niveau d’anglais. On t’en dit plus.

Commentaires (1)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Mohamed

    Bonjour, serait-il possible de compléter ses crédits ECTS en France dans le cadre de la poursuite des études de master ?

    Mon cas : J’ai validé 24 ECTS en Allemagne au master 1.

    Toutefois, je suis accepté en Master 2 en France. N’ayant pas les 60 ECTS du Master 1, et après 4 mois d’études de master 2 en France, mon université français m’informe que je ne peux plus continuer en Master 2 car, je n’ai pas validé les 60 ECTS au Master 1 (en Allemagne).

    Ne puis-je pas compléter le nombre d’ECTS et continuer ?

    Cordialement
    medlaminebah@gmail.com