Une certification en anglais obligatoire pour les licences, DUT et BTS ?

  • Publié le 01 mars 2021
  • Mis à jour le 01 mars 2021
  • Marie-Lou Cauzit
Il faudra maintenant une certification en langue anglaise pour valider son diplôme national de licence, sa licence professionnelle ou encore certains DUT. Une condition applicable dès cette année et à partir de 2021 pour les BTS. Premiers éléments d’info dans cet article.
certification obligatoire d'anglais en licence, bts et DUT
Une certification obligatoire d’anglais en licence, BTS et DUT ?

Pour valider leur premier cycle d’études supérieures, les étudiants inscrits en licence, licence professionnelle, en BUT (ex DUT) ou encore en BTS devront désormais passer une certification en anglais obligatoire. C’est ce qu’instaure, à compter de la rentrée 2020, un arrêté et un décret du 3 avril 2020 parus au Journal Officiel.

Cette certification d’anglais « fait l’objet d’une évaluation par un organisme extérieur aux établissements et est reconnue au niveau international et par le monde socio-économique », indique l’arrêté.

Qui devra passer une certification en anglais ?

Tous les étudiants ne seront pas concernés en même temps par cette certification obligatoire en anglais. Le déploiement de cette nouvelle mesure sera progressif selon les spécialités et les diplômes préparés.

Pour les licences professionnelles et les licences universitaires

Dès la rentrée universitaire 2020, les étudiants préparant une licence professionnelle ou une licence dans les mentions suivantes :

  • langues, littératures et civilisations étrangères et régionales ;
  • langues étrangères appliquées ;
  • lettres, langues ;
  • et pour les doubles mentions avec une majeure en langue anglaise.

En 2021 pour les autres mentions de licences universitaires.

Pour les DUT (Diplômes universitaires de technologie)

Quant aux IUT, ils appliqueront ces mesures aux rentrées 2020 et 2021 pour les spécialités de DUT suivantes :

  • gestion logistique et transport
  • information-communication
  • technique et de commercialisation
  • métiers du multimédia et de l’internet
  • qualité, logistique industrielle et organisation
A lire aussi :Le DUT se transforme en BUT dès 2021

Les BTS aussi concernés

« A compter de la session d’examen 2022 », les candidats en BTS devront eux aussi justifier s’être présentés « au moins à une certification en langue anglaise ». Et ce pour toutes les spécialisations de BTS.

Une certification en anglais obligatoire financée par l’Etat

L’idée avait déjà été évoquée en 2018 par le Premier ministre Edouard Philippe : « À terme, chaque étudiant à la fin de son lycée et au plus tard en fin de licence aura passé un test de type Cambridge, IELTS, financé par l’État, et qui donnera donc un niveau reconnu partout à l’étranger. »

Les deux textes qui font entrer en vigueur cette certification avaient reçu un vote négatif du Cneser (Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche) en 2019. L’organisation étudiante la Fage avait également voté contre, craignant que les étudiants ne doivent la financer.

Il n’en sera rien, puisque cette certification sera bien prise en charge par l’Etat, chose qui a été confirmée dans le volet « Vie étudiante » (231) de la loi de finances 2020.

A lire aussi :le test TOEIC pour booster ton dossier de candidature

Si cet article vous a aidé, dites-le-nous 🙂

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 1

Sur le même sujet
Abréviations fac 04/08/2020 à 16:03

10 abréviations à connaître à la fac

L'Université regorge de structures aux acronymes abstraits. Enfin, c'est toute l'éducation qui souffre de cette tare, mais la fac semble tout de même détenir la palme. Ce petit lexique devrait t'aider à y voir plus clair !

tutorat étudiant 20/07/2021 à 17:58

Comment fonctionne le tutorat étudiant à l’université ?

Le tutorat étudiant existe dans chaque université. Son utilité est double, puisqu'il permet aux premières années qui le souhaitent de bénéficier d'un accompagnement dans leurs études. Le tutorat permet à des étudiants de Master ou doctorat, quant à eux, d'avoir un job. Le renforcement de ce dispositif a été mis en place pour une courte période, l'an dernier, par le ministère de l’Enseignement supérieur. Mais qu'est-ce que le tutorat exactement ? On t'explique tout.

Commentaires (0)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.