Comment présenter tes centres d’intérêt sur ton CV ?

  • Publié le 04 août 2020
  • Mis à jour le 24 septembre 2020
  • Marie-Lou Cauzit
La rubrique des centres d’intérêt est très utile pour le recruteur. Elle peut en effet faire la différence. Alors fais-en un atout de ta candidature. Souvent présentés en dernier sur le CV, les centres d’intérêt et tes loisirs montrent ta personnalité, et peuvent faire l’objet d’un sujet de discussion lors d’un entretien d’embauche. Et qui sait, peut-être as-tu une passion commune avec ton futur N+1 !
Centres d'intérêt CV
Comment présenter tes centres d’intérêt sur ton CV ?

Dans un premier temps, la personne chargée du recrutement ne sait de toi que ce qui est indiqué sur ton curriculum vitae. Elle va donc chercher entre les lignes un maximum d’informations pour te connaître. Et tu vas voir que tes loisirs et tes passions en disent plus sur toi que tu ne peux le penser.

Pourquoi intégrer une rubrique centres d’intérêt sur son CV ?

Dans la partie dédiée à tes centres d’intérêt sur ton CV, tu vas mentionner tes hobbies, tes loisirs ou encore tes activités extra-scolaires. Par exemple tes activités sportives et/ou associatives, ce que tu aimes faire lors de ton temps libre, les causes qui te tiennent à cœur… Des informations qui décrivent ta personnalité et ton caractère, hors du cadre de travail ou des études.

Derrière ces activités, le futur employeur y associera des « soft skills ». Ces fameuses qualités personnelles très recherchées chez les candidats : créativité, esprit critique, autonomie, leadership ou encore capacité d’adaptation.

Pour illustrer de manière un peu caricaturale :

  • tu fais du piano ou de la peinture ? Cela peut montrer que tu es une personne autonome et créative.
  • tu es président du BDE, capitaine d’une équipe de basket ou bénévole dans une association ? Cela montre que tu es une personne engagée et qui aime travailler en équipe.
  • tu aimes voyager ou tu apprécies les escape games ? Le recruteur peut imaginer que tu es plutôt aventurier, curieux et capable de t’adapter à une situation

Jouer du piano, être membre d’une équipe de basket et avoir visité l’Écosse ne sont évidemment pas incompatibles !

>A lire aussi :Quelles sont les soft skills les plus recherchées pour être ingénieur ?

Une rubrique centres d’intérêt pour différencier les profils

Lorsqu’un recruteur reçoit deux candidats ayant presque le même parcours (même formation, même niveau d’expérience professionnelle), il va tenter d’identifier des points de différences. Il va donc pouvoir regarder la rubrique des centres d’intérêt et des hobbies de leur CV.

C’est une manière de déterminer quel profil pourrait le mieux s’adapter à la fois à la vie de l’entreprise et aux missions confiées dans le poste. C’est évidemment valable pour les profils sans expérience ou jeunes diplômés.

Une étude CGE IPSOS 2019 a révélé que les recruteurs* accordaient plus d’importance au savoir être et à la personnalité du candidat, lors d’un entretien, qu’à son diplôme ou son expérience professionnelle.

* panel de 200 entreprises interrogées

De quels hobbies et centres d’intérêts parler dans ton CV ?

Inutile de lister dix centres d’intérêts sur ton CV, ou d’indiquer que tu aimes le cinéma alors que tu n’y vas que deux fois dans l’année. Il est question ici d’indiquer tes passes-temps favoris, les sujets auxquels tu attaches un intérêt. Ce sont ici des hobbies qui peuvent avoir un rapport avec ton expérience professionnelle ou non. Tu es développeur et tu codes ton propre jeu vidéo le weekend. Tu veux travailler dans la communication et tu prépares ta propre exposition photos.

Petit conseil : tu dois être en mesure lors d’un entretien, de pouvoir développer autour des sujets mentionnés si ton futur employeur te pose des questions ou souhaite en savoir plus.

Exemples de centres d’intérêt à mentionner sur ton CV

  • bénévolat / engagement : tu es membre d’une association d’aide aux devoirs ou dans une association comme La Croix Rouge
  • sport : tu es ceinture jaune de judo ou tu es adeptes de certains sports extrêmes
  • musique : tu fais de la guitare dans un groupe, tu écris et interprète tes chansons en solo
  • voyages : tu as voyagé en Europe durant deux semaines ou tu as fais un voyage humanitaire
  • culture : tu es fan de littérature de science fiction, tu tiens un blog sur le cinéma d’animation.
  • ton coté créatif : tu pratiques la photo urbaine, tu es passionné par le DIY ou le bricolage
A voir aussi :Guide pour étudier à l’étranger

Valorise certains loisirs selon tes candidatures

Tu peux aussi être un peu stratège, et valoriser des loisirs qui peuvent évoquer un lien avec le stage que tu vises. Si tu réponds à une annonce mentionnant un travail d’équipe, préciser sur ton CV que tu pratiques une activité artistique comme le théâtre illustrera ta capacité à travailler en groupe et ton aisance à prendre la parole en public.

Indiquer dans ton CV que tu participes tous les ans à un World CleanUp Day ou que tu es investi dans le jardin participatif de ton quartier pour une candidature dans une entreprise qui met en avant sa démarche RSE, attirera peut-être son attention.

Peut-on utiliser des icônes pour présenter ses centres d’intérêts ?

Utiliser des icônes pour présenter tes centres d’intérêt peut être une solution graphique. Attention en revanche de bien choisir tes pictogrammes. En effet, il faut que le recruteur identifie immédiatement ce que tu veux lui présenter et qu’il ne fasse pas une mauvaise interprétation. Utiliser un pictogramme ballon de foot pour parler de sport alors que tu fais du badminton par exemple (sport collectif VS sport individuel).

Les soft skills appréciées des recruteurs

Toujours selon les résultats de l’étude CGE IPSOS 2019, les cinq soft skills «très importantes» recherchées par les recruteurs sont l’autonomie, le sens du collectif, la capacité à prendre des initiatives, l’aptitude à mobiliser des compétences diverses, la capacité à travailler en mode projet.

A noter que cette étude même a également révélé que les recruteurs* accordaient plus d’importance au savoir être et à la personnalité du candidat, lors d’un entretien, qu’à son diplôme ou son expérience professionnelle.

* panel de 200 entreprises interrogées

Comme expliqué précédemment, chaque centre d’intérêt sur ton CV permet de montrer une qualité ou une compétence. Il est important de mentionner des centres d’intérêt dont tu peux parler avec ferveur et de ne pas mentir. Ne t’invente pas une vie, sois naturel et aie confiance en tes qualités et tes compétences.

Retour à la rubrique :Tous nos conseils pour trouver et réussir ton stage
Sur le même sujet
rédiger cv espagnol 23/09/2020 à 09:53

Comment rédiger son CV en espagnol ?

Tu souhaites postuler en Espagne ou dans un pays hispanophone pour un travail, un job d'été ou un stage ? Avant de te lancer dans tes recherches, la première chose à faire est de rédiger ton CV en espagnol.

CV sans expérience professionnelle 05/08/2020 à 13:56

Comment rédiger un CV sans expérience professionnelle ?

Tu es encore en plein dans tes études ou tu en arrives à la fin ? La rubrique « diplômes » de ton CV est remplie, mais celle des « expériences professionnelles » ne tient que sur une ligne ? Pas de panique ! Voici quelques conseils pour remplir au mieux ton CV, avec peu ou pas d'expérience dans le monde du travail.

8 étapes pour trouver un stage 23/09/2020 à 11:22

8 étapes pour trouver un stage

Le parcours idéal d'un jeune est sensé être tout tracé : formation, stage et pour finir CDI. Cependant, un étudiant n'a pas forcément les bonnes méthodes ou les bons réflexes pour trouver un stage. Celui-ci peut pourtant lui ouvrir les portes d'une belle carrière s'il est réussi.

Commentaires (1)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Matt

    Perso je n’ai jamais vu d’échanges décisifs au sujet des loisirs… Selon lui (https://sosviepro.com/) il vaut mieux travailler son Cv sur le fond que sur la forme… sur le contenu et non sur le contenant. Ca donne pas mal de résultats et rapidement.