Quand demander l’aide de la CAES lors de Parcoursup ?

  • Publié le 12 novembre 2020
  • Mis à jour le 16 juillet 2021
  • Adeline Arénas
La phase complémentaire Parcoursup débute le 16 juin et se termine le 16 septembre 2021. Elle permet aux candidats qui n’ont reçu que des réponses négatives, ou dont les vœux sont restés en attente de reformuler des voeux. Ils peuvent aussi d’avoir recours à la CAES (commission d’accès à l’enseignement supérieur). Celle-ci les accompagne pour leur proposer des formations où il reste des places vacantes. Yves Flammier, CSAIO de l’académie de Lyon et membre de cette commission nous explique les coulisses de la CAES.
phase-complementaire-parcoursup-coulisses-CAES
Phase complémentaire de Parcoursup : dans les coulisses de la CAES

Comment se déroulent les échanges avec les candidats qui contactent la CAES ?

Yves Flammier : Il y a deux cas dans lesquels la CAES peut aider un candidat. Si tous ses vœux sont en attente, ou s’il n’a que des voeux refusés sur Parcoursup. La condition étant également que les candidats aient reformulés des voeux en phase complémentaire.

Chaque dossier est étudié individuellement. On a un aperçu de ce que le candidat souhaite via la rubrique « Ma préférence », qu’il est invité à remplir sur la plateforme. Il arrive qu’un candidat n’ait fait qu’un seul vœu sur Parcoursup qui a été refusé. Ou il a candidaté pour une formation pointue (par exemple en audiovisuel) et a reçu une réponse négative. Dans ce cas, on ne lui fait pas de proposition immédiatement : le candidat doit d’abord élargir ses vœux. Nous lui envoyons une proposition par mail, qui sera ensuite publiée sur la plateforme Parcoursup si elle plaît au candidat.

En revanche, si nous sommes sûrs qu’une proposition de formation peut correspondre au candidat directement d’après son dossier, nous inscrivons celle-ci directement sur Parcoursup, où il pourra la valider.

Conseils :Comment remplir l’onglet « Ma préférence » sur Parcoursup ?

La CAES échange avec les établissements d’enseignement supérieur pour soumettre les candidatures des candidats : comment ça se passe ?

Y.F : C’est là aussi variable. Nous sommes autorisés à faire des propositions d’admission aux candidats pour des établissements publics (ce qui inclut par exemple certains BTS) directement, sans devoir consulter ces formations au préalable. C’est également le cas pour les licences non sélectives. Si des places sont disponibles dans ce genre d’établissement, la proposition est faite directement par la CAES au candidat.

Si la formation est sélective, le dossier du candidat est envoyé à l’établissement. Ce sont par exemple des DUT ou des établissements qui recrutent sur entretien qui sont concernés. Dans ce cas, les établissements privés doivent également voir le dossier du candidat et le valider afin que nous puissions envoyer la proposition au candidat.

Combien de personnes sont membres de la CAES et comment fonctionne-t-elle ?

Y.F : La CAES rassemble des inspecteurs, des chefs d’établissement, le CROUS, parfois des représentants des IUT, des directeurs de CIO, des conseillers des SCUIO (services d’orientation des universités), le Pôle Emploi, la Mission Locale, et des représentants de parents d’élèves qui participent activement et peuvent vérifier la validité des propositions. Il y a deux formats de réunion de la CAES.

Le premier, c’est la commission plénière, qui comprend une cinquantaine de personnes : la rectrice de l’académie, des directeurs d’établissement, des inspecteurs, etc. Cette commission se tient au début de la phase d’admission de Parcoursup, en mai, et valide les grands principes d’attribution des formations. Elle se tient également à la fin de la procédure, afin d’établir un bilan.

Puis viennent les groupes de travail : ils comprennent chacun une trentaine de personnes, qui se répartissent les différents bacs. C’est-à-dire qu’il y aura un groupe de travail dédié aux élèves qui ont passé le bac pro, un groupe de travail pour les élèves qui ont passé le bac S, etc.

Combien de formations la CAES peut-elle proposer à un candidat ?

Y.F : Nous en proposons au moins deux, dans la mesure du possible. Si la proposition de formation est simple à faire d’après le dossier du candidat, nous n’en proposons qu’une.

Nous pouvons aussi faire des propositions hors académie. Sur les deux que nous soumettons au candidat, il peut ainsi y avoir une proposition dans une autre académie, et une qui est située dans l’académie du candidat, afin qu’il ait moins de contraintes pour se loger, par exemple.

A lire aussi :Quelles conditions pour bénéficier de l’aide à la mobilité Parcoursup ?

Les réponses Parcoursup en vidéo

Yves Flammier avait répondu à vos questions les plus souvent posées sur la phase d’admission Parcoursup. A revoir ici.

Réponse sur la CAES à 17:58

Si cet article vous a aidé, dites-le-nous 🙂

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Sur le même sujet
Application Parcoursup 2020 02/06/2022 à 11:18

Application Parcoursup : reçois tes alertes sur mobile

Reste connecté tout au long de la phase d'admission ! Avec l'application Parcoursup, tu reçois une alerte dès qu'une formation t'envoie une proposition d’admission. Et tu es notifié lors des grandes étapes de la procédure. L'application Parcoursup 2022 est disponible ici, télécharge-la dès maintenant !

Lettre de motivation Parcoursup 21/04/2022 à 15:49

Lettre de motivation Parcoursup : exemples et conseils de rédaction

Pour pouvoir confirmer tes vœux post-bac, tu dois obligatoirement saisir un projet de formation motivé. Cette lettre de motivation Parcoursup de 1500 caractères maximum, doit expliquer les raisons de ta candidature en école de commerce, en IUT, en BTS ou encore en formation paramédicale. Voici quelques conseils et des exemples pour t’aider à la rédiger.

parcoursup sup de pub 26/07/2021 à 17:46

Sup de Pub et sa pédagogie immersive : forme-toi avec les grands acteurs de la communication

Les métiers de la communication, du marketing et de la pub te tentent ? Tu souhaites entrer dans des études supérieures qui sortent du cadre ordinaire, tout en te garantissant une insertion professionnelle digne de ce nom ? Alors plonge dans la pédagogie immersive avec Sup de Pub, et tu te retrouveras dès la première année auprès des grands acteurs du marché français et international. De Facebook à TF1, en passant par Le bon Coin, Havas, Chanel ou encore Microsoft, les personnalités les plus influentes du secteur de la communication et les grandes entreprises n’auront plus de secrets pour toi ! Anne-Françoise Stasser, directrice de Sup de Pub, t’en dit plus sur cet enseignement qui se veut hors des sentiers battus.

Commentaires (0)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.