Faire un service civique à l’étranger : toutes les démarches

  • Publié le 12 octobre 2020
  • Mis à jour le 29 décembre 2020
  • digiSchool
Le service civique à l’étranger permet aux jeunes de 16 à 25 ans de participer à des missions d’intérêt général à l’international (dans plus de 90 pays dans le monde). Cela permet aux volontaires de participer, sur une période de 12 mois maximum, à des projets utiles visant à aider les populations locales.
service civique à l'étranger
Comment faire un service civique à l’étranger ?

Les contrats de service civique durent de 6 à 12 mois, qu’ils soient effectués en France ou à l’étranger. Les missions représentent en général une durée de 24 à 35 heures par semaine.

A noter qu’une mission de service civique n’est pas incompatible avec un stage ou un emploi. Dans ce deuxième cas, tu ne peux en revanche pas effectuer un service civique dans la structure dans laquelle tu es salarié.

Qui peut faire un service civique à l’étranger ?

Aucun diplôme ni expérience professionnelle n’est nécessaire pour participer à un engagement volontaire à l’étranger. Il y a néanmoins quelques conditions pour pourvoir faire un service civique :

  • être âgé de 16 et 25 ans, élargi à 30 ans pour les candidats en situation de handicap
  • avoir la nationalité française
  • ou posséder la nationalité d’un Etat de l’Union Européen (UE) ; avoir la nationalité d’un Etat de l’Espace économique européen (EEE) ; ou justifier d’un séjour prolongé de plus d’un an en France.
  • et être motivé !
A lire aussi : Service civique, mode d’emploi !

Les différentes missions du service civique à l’étranger

Dans le cadre des services civiques à l’étranger, les missions peuvent consister à apporter une aide en situation d’urgence (sanitaire, climatique), reconstruction de sites culturels endommagés, ou de l’accompagnement

Les projets d’intérêts collectifs des missions en service civique s’inscrivent dans 9 thématiques :

  • Environnement
  • Culture et loisirs
  • Education pour tous
  • Sport
  • Santé
  • Développement international et aide humanitaire
  • Solidarité
  • Mémoire et citoyenneté
  • Intervention d’urgence en cas de crise

Dans quels pays peut-on faire un service civique à l’étranger ?

Les projets d’aide à l’international sont possibles partout dans le monde.

Rappelons que le ministère des affaires étrangères n’autorise pas les déplacements dans les zones à risques (zones rouges). Tu peux consulter les recommandations du ministères des affaires étrangères sur le site diplomatie.gouv.fr.

Service civique à l’étranger : quelles sont les démarches ?

Si faire un service civique à l’étranger t’intéresse, tu peux t’adresser à l’Agence du service publique ou une mission locale proche de chez toi.

Tu peux trouver des annonces pour des missions de service civique sur service-civique.gouv.fr, sur les sites d’emploi, ou les sites de collectivités territoriales, d’associations, des établissements publics etc.

A lire aussi :Qu’est ce qu’une Mission Locale ?

Dès lors que tu as trouvé un partenaire d’accueil, deux démarches sont possibles selon la durée de la mission :

Pour une mission de moins de 3 mois

Dans le cadre d’une mission de service volontaire, l’organisme qui reçoit le volontaire doit adresser par mail (service-civique.international@service-civique.gouv.fr) les informations suivantes à l’Agence du service publique :

  • Le nom du volontaire ;
  • Le nom de l’organisme d’accueil ;
  • Les objectifs ainsi que l’emplacement du projet.

Pour une mission de plus de 3 mois

Demander et remplir le dossier de demande d’agrément en inscrivant les informations précises concernant le partenaire d’accueil.

Lorsque la demande est envoyée, l’Agence du service civique va alors solliciter des collaborateurs tels que l’Agence Erasmus + ou France Volontaires : ils seront chargés d’analyser les missions proposées et de vérifier les références de l’organisme en question.

Quel est le salaire d’un service civique à l’étranger ?

La rémunération est la même que pour un engagement volontaire en France : 573 euros / mois.

L’organisme agrée quant à lui profite d’une subvention mensuelle afin d’assurer la protection sociale de l’individu : remboursement des soins, rapatriement et responsabilité civile.

En savoir plus :Quel est le salaire d’un Service Civique ?

Les frais non pris en charge

L’Agence du Service Civique ne prend pas en charge les frais de déplacement (pour s’y rendre et sur place), de visa, de logement ou encore d’alimentation sur place. Ces coûts peuvent être pris en charge par l’organisme d’accueil à l’étranger, l’organisme agrée en France ou par le volontaire lui même.

Que faire après un service civique à l’étranger ?

A la fin de ta mission de service civique, tu reçois par courrier une attestation qui officialise les missions réalisées. Celle-ci est signée par le Président de l’Agence du Service Civique. Tu devras la faire signer par ton organisme d’accueil et toi même la signer.

A toi de mettre à jour ton CV et de valoriser cette expérience pour tes futurs projets : dans tes candidatures dans le cadre d’une reprise d’études, ou dans ton CV et ta lettre de motivation pour une recherche d’emploi.

A lire aussi :Nos conseils pour rédiger ton CV
Sur le même sujet
Comment améliorer ton anglais ? 08/12/2020 à 09:22

7 façons d’améliorer son anglais au quotidien

L'anglais est aujourd'hui, et le sera très probablement de plus en plus, la langue internationale qu'il vous faut maîtriser. Si tu fais une allergie aiguë aux cours théoriques, alors cet article est fait pour toi, car il te dévoile 7 façons d'apprendre l'anglais en dehors des salles de classe !

Pourquoi partir en année sabbatique ? 31/08/2020 à 11:42

Pourquoi partir en année sabbatique ?

L’un des termes les plus en vogue de nos jours est certainement « année sabbatique » (gap year, en anglais). Cela fait penser à des endroits lointains, à des histoires d'amour internationales, à des voyages et à la découverte de soi ; bien que cela puisse sembler un rêve, sa réalisation est bien plus facile que tu ne le penses ! La première étape dans la planification d'une année sabbatique, c’est de décider de partir – mais si tu as besoin de plus de raisons, en voici quelques-unes.

Commentaires (0)

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.