Auditeur indépendant, un métier méconnu au cœur des enjeux contemporains : cursus et débouchés

  • Publié le 02 mai 2022
  • Mis à jour le 19 mai 2022
  • Adeline Arénas

Le métier d’auditeur indépendant (ou commissaire aux comptes) reste peu connu du grand public. Pourtant, c’est une profession touche-à-tout au cœur des enjeux sociétaux et environnementaux. Et si les études pour l’exercer peuvent paraître longues, une bonne partie d’entre elles se déroule sur le terrain. On t’en dit plus sur ce cursus et ses nombreux débouchés avec Kristell Dicharry, Présidente de la CRCC Ouest Atlantique et de la Commission Communication de la CNCC.

auditeur indépendant

Article rédigé en partenariat avec le CNCC.

Quelles sont les compétences et qualités à avoir pour être auditeur indépendant ?

Il faut tout d’abord que tu aies une appétence pour le droit, l’économie et la comptabilité. De plus, tu dois être intéressé par les enjeux sociétaux et environnementaux. « Il faut également avoir le contact facile, mais ça, ça ne s’apprend pas ! », ajoute avec humour Kristell Dicharry.

Enfin, tu dois être organisé et méthodique, « sachant que la méthode que vous acquerrez en devant auditeur indépendant vous servira pendant toute votre carrière ».

Devenir auditeur indépendant : de nombreux cursus post-bac sont possibles

Tous les chemins mènent à Rome, dit le proverbe. Il pourrait presque s’appliquer au métier d’auditeur indépendant. En effet, divers cursus d’études peuvent te mener à ce métier ! « La majorité des jeunes auditeurs indépendants sont issus d’une école de commerce, où ils ont suivi une filière d’expertise-comptable, de l’université ou d’une école d’ingénieurs », confirme Kristell Dicharry.

Dans tous les cas, tu dois être détenteur d’un diplôme qui te donne le grade de Master. Ensuite, tu passes le CPCAC, sauf si ton master te confère par équivalence 4 UE du DSCG (Diplôme supérieur de comptabilité et de gestion). « Les étudiants sont par la suite stagiaires experts-comptables et/ou experts-comptables pendant trois ans, mais professionnels. Ils sont donc formés en travaillant, détaille Kristell Dicharry. La durée des études ne leur paraît pas si longue ! » Ce stage débouche sur l’obtention du CAFCAC, qui te donne le titre d’auditeur indépendant, ou du DEC (Diplôme d’expertise comptable) qui te permet d’accéder directement à la fonction de commissaire aux comptes.

Ce métier reste donc très généraliste. Cependant, les volets juridique et financier sont importants. Ils nécessitent de mobiliser des connaissances pointues, que tu auras acquises pendant ta formation.

Voir aussi : Auditeur indépendant, un métier recherché et unique

Un métier qui peut séduire la nouvelle génération

Le métier d’auditeur indépendant possède une moyenne d’âge plutôt jeune : 28 ans. De plus, c’est un métier avec des perspectives d’évolution. Ainsi, tu peux encadrer des équipes au bout de 2 ans, et devenir manager en 4 ou 5 ans. Il est aussi possible de demander à exercer dans un secteur précis en début de carrière. Par exemple, tu peux demander à travailler exclusivement dans l’audit bancaire.

Tu peux intervenir dans des domaines très variés, que ce soit l’audit bancaire, l’audit de secteur public, l’audit d’associations cultuelles, sportives ou sanitaires ou l’audit industriel.

En outre, le métier d’auditeur indépendant est un tremplin pour l’emploi après tes études. « Après avoir exercé en tant qu’auditeur indépendant pendant trois ou cinq ans, une personne peut s’orienter vers une direction financière, créer sa startup… », explique Kristell Dicharry.

À l’heure où les entreprises doivent certifier leur gouvernance et leurs démarches environnementales, le métier d’auditeur indépendant peut avoir du sens pour des jeunes au sortir des études. De plus, c’est un métier où tu côtoies des secteurs très différents, comme le rappelle la Présidente de la CRCC Ouest Atlantique : « On peut être amené à faire de l’audit pour une société téléphonique pendant une semaine, pour un producteur de légumes la semaine suivante, celle d’après pour un hôpital… » Tu l’auras compris, c’est un métier qui offre un quotidien diversifié. Kristell Dicharry conclut, enthousiaste : « Ça fait 20 ans que je suis dans l’audit et je ne me suis jamais ennuyée, c’est la voie royale ! »

Voir aussi : Quelle est la différence entre comptable et expert-comptable ?

Si cet article vous a aidé, dites-le-nous 🙂

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Sur le même sujet
Le DEC obligatoire pour travailler comme expert-comptable ? 23/10/2020 à 16:55

Est-ce que le DEC est obligatoire pour devenir expert-comptable ?

Tu envisages de te former dans le domaine de la comptabilité en vue de devenir expert-comptable ? Après le bac, tu devras poursuivre tes études afin d'obtenir différents diplômes : le DCG, le DSCG puis le DEC. Tu aimerais savoir s'il est réellement obligatoire de passer le diplôme d'expertise comptable ou si quelques années d'expérience peuvent permettre d'accéder à ce titre ? Objectifs, conditions d'admission et modalités de l'examen... Cet article t'explique l'essentiel à connaître sur le DEC.

Faire le diplôme dcg à distance 12/10/2020 à 14:54

Passer son DCG à distance : Conditions, inscriptions, coût…

Dans le cadre d'une reconversion professionnelle ou suite à un changement d'orientation, vous aimeriez suivre une formation en comptabilité ? Vous avez la possibilité de passer le DCG (diplôme de comptabilité et de gestion) par correspondance. Conditions d'admission, établissements, coût et inscription... Voici toutes les infos que vous devez connaître sur la préparation du DCG à distance.

métiers 2030 05/04/2022 à 10:42

Quels seront les métiers qui recruteront les jeunes débutants en 2030 ?

Quels sont les métiers qui vont le plus recruter en 2030 ? Un panorama dressé par la Dares et France Stratégie donne quelques pistes. Il offre notamment un aperçu des métiers qui recruteront le plus de jeunes débutants, et tient également compte de l’évolution des métiers en fonction de la pandémie.

Commentaires (0)

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.