Hey !Tu as besoin d'aide pour faire ce métier ?

Moniteur d'auto-école

Niveau d'études minimum : Bac ou équivalent

Secteur d'activité : Spécialités littéraires et artistiques plurivalentes

EN BREF

Le moniteur d’auto-école assure la formation théorique et pratique des conducteurs des différentes catégories de véhicules : cyclo, moto, auto, poids lourd. Au nombre de 9 000 environ en France, les auto-écoles emploient quelque 23 000 personnes.

Avec l'essor de la conduite accompagnée dès 16 ans, le besoin en moniteurs est important.

Fonctions

Le moniteur d’auto-école dispense des cours théoriques et pratiques, individuels et collectifs, le plus souvent à des adolescents ou à de jeunes adultes, selon la formule d'apprentissage la mieux adaptée à la situation du futur conducteur (leçons individuelles, conduite accompagnée ou supervisée, stages intensifs...).

Il apprend à ses élèves à acquérir réflexes adéquats, maîtrise de soi et du véhicule. Après 2 ans d’expérience, un moniteur d'auto-école peut s'installer comme exploitant d'auto-école.

Avec une formation complémentaire, il peut devenir formateur auprès de conducteurs confirmés dans le cadre de stages de récupération de points.

Il peut aussi se présenter au concours de recrutement d'inspecteur du permis de conduire.

Qualités

Patience et réflexes en béton sont indispensables au moniteur d’auto-école. A bord des véhicules à double commande, la vigilance est de mise pour surveiller de près la circulation et se tenir prêt à intervenir à tout moment pour pallier la conduite encore maladroite de ses élèves.

Excellent pédagogue, il doit avoir le sens du contact et de la communication et savoir s'adapter à tous les types de public. Une forte disponibilité est requise : il doit être sur le pont jusqu’à tard le soir, ainsi que le samedi.

Le tout dans des conditions stressantes, au sein d’une circulation parfois dense, ce qui nécessite une excellente résistance physique et nerveuse : problèmes circulatoires ou maladies de la colonne vertébrale sont des contre-indications à l'exercice de cette profession.

Insertion sur le marché de l'emploi

Le métier Moniteur d'auto-école est classé n°654 parmi les métiers qui recrutent le plus en France.

Niveau de recrutement constaté

35.2%
Bac+2
32.4%
CAP ou équivalent
19.7%
Bac ou équivalent
4.2%
Bac+5
2.8%
Bac+6 et supérieur
1.4%
Ecole d'ingénieurs
1.4%
Ecole de commerce
1.4%
Bac+4
1.4%
Bac+3

QUEL DIPLÔME EST NÉCESSAIRE ?

Un niveau d’études équivalant au diplôme national du brevet (DNB) suffit, mais le niveau bac est recommandé. Autres conditions : avoir 20 ans révolus, être titulaire du permis de conduire B (automobile) depuis au moins 2 ans  et décrocher le BEPECASER (brevet pour l'exercice de la profession d'enseignant de la conduite automobile et de la sécurité routière).

La formation est organisée autour d'un tronc commun pour l'enseignement de la conduite des véhicules légers et de 2 mentions spécifiques : « deux-roues » et « groupe lourd ». L’épreuve comporte des écrits, des épreuves pratiques et un entretien avec un jury.

Enfin, il faut obtenir une autorisation administrative d’enseigner, délivrée par la préfecture.

Salaire Moniteur d'auto-école

Un moniteur d'auto-école débutant gagne à partir du SMIC (1 458 euros bruts mensuels).

Besoin de plus d’informations sur ce métier ?

Pour te contacter

Pour mieux te connaître